Agitation nerveuse ? Troubles du sommeil?

Soulagez l’agitation nerveuse et les troubles du sommeil

Des délais serrés au travail ? Un sprint pour attraper le dernier train ? L'agitation nerveuse ressentie dans ces situations est parfaitement naturelle. Votre cerveau stimule votre corps pour vous permettre de réagir avec plus de vivacité et de rapidité et vous rendre temporairement plus efficace.

L'agitation nerveuse est causée par des événements sur lesquels vous n’avez que peu, voire pas de contrôle. Cela crée des tensions. Ces tensions sont en partie responsables des troubles du sommeil.

Mais comment survient l’agitation nerveuse ? Et comment la reconnaître ?

 

Causes fréquentes d’agitation nerveuse

  • un agenda chargé : délais serrés, rendez-vous multiples, réunions… ;
  • la demande constante de performance : examens, présentations au travail … ;
  • des frustrations quotidiennes : embouteillages, gaucherie … ;
  • des soucis personnels : problèmes à la maison, bien-être de votre famille, accidents, babyblues … ;
  • des angoisses : peur de prendre l’avion, angoisse d’une intervention médicale, claustrophobie…

 

Les premiers symptômes de l’agitation nerveuse

Vous pensez souffrir d’agitation nerveuse ? Consultez alors à temps votre médecin ou pharmacien. Tour d’horizon des premiers signaux de l’agitation nerveuse :

  • Vous vous sentez nerveux ;
  • Vous êtes lunatique ;
  • Vous avez des difficultés à vous concentrer ;
  • Vous dormez plus mal ;
  • Vous êtes vite fatigué ;
  • Vous avez des problèmes de digestion.

L’agitation nerveuse trouble votre sommeil. Vous avez du mal à trouver le sommeil et vous vous réveillez souvent la nuit ? Vous êtes peut-être tombé dans un cercle vicieux. L’agitation nerveuse et les troubles du sommeil renforcent, en effet, mutuellement leurs effets négatifs.

Lorsque vous êtes fatigué, vous êtes plus sujet à l’agitation nerveuse. Cette anxiété perturbe votre sommeil et vous êtes à nouveau angoissé le lendemain. Résultat : votre fatigue s’intensifie. Vous vous reconnaissez dans cette situation ? Demandez à temps des conseils à un professionnel de la santé.

10 conseils pour lutter contre l’agitation nerveuse et les troubles du sommeil

À faible dose, l'agitation nerveuse est un élément normal de votre vie. Vous pensez en souffrir ? Un bon conseil : abordez le problème. Et faites-le plutôt tôt que tard.

1) Évitez les situations énervantes

Essayez d’éviter les situations qui vous rendent nerveux. Préparez-vous correctement et tout se déroulera comme vous l’espérez. Vous craignez, par exemple, d’arriver en retard à un rendez-vous ? Ne partez jamais au dernier moment. Vous avez démarré largement à temps ? Vous arriverez à l’heure convenue, l’esprit calme et serein.

 

2) Prenez des pauses régulières

Être efficace au travail ? Oui, mais sans vous tuer à la tâche. Prenez, par exemple, une pause de 10 minutes toutes les 50 minutes. De quoi garder les idées claires, rester concentré et obtenir de meilleurs résultats. Une promenade, une tasse de thé, un peu de musique… Laissez libre cours à votre imagination !

 

3) Ne planifiez pas trop de travail en un jour

Qui trop embrasse, mal étreint : revoyez vos ambitions à la baisse. Prenez le temps de terminer toutes vos tâches et déléguez au besoin. Une tâche fastidieuse et ennuyeuse se profile à l’horizon ? Placez-la en priorité. Vous en serez quitte plus rapidement : au diable les soucis !

 

4) Parlez de vos préoccupations

Vous rencontrez des problèmes chez vous ou au travail ? Ne les gardez pas pour vous. Parler de vos problèmes à une personne de confiance vous aide à les surmonter plus facilement. Un regard externe vous ouvre, en outre, souvent de nouvelles perspectives sur la situation. Résultat : vous arrivez à prendre du recul ou trouvez même peut-être une solution.

 

5) Bougez suffisamment

Le sport est le meilleur moyen de vous aérer l’esprit. Il vous apaise physiquement et vous aide à lutter contre la tension et l’agitation nerveuse. Vous alliez de bonnes habitudes sportives à une alimentation saine riche en légumes et en fruits ? L’idéal pour ne laisser aucune chance à l’agitation nerveuse !

 

6) Éteignez votre smartphone ou votre tablette avant d’aller dormir

Trouver le sommeil plus rapidement ? Un conseil : éteignez votre smartphone ou votre tablette au moins une heure avant d’aller dormir. La lumière bleue des appareils perturbe la production des hormones du sommeil. Vous vous endormez donc plus tard et dormez moins bien. Ces deux appareils stimulent, par ailleurs, votre cerveau. Et un cerveau en activité est néfaste pour votre sommeil.

 

7) Aérez votre chambre

La température idéale d’une chambre à coucher oscille entre 16 et 18 °C. Une chambre trop chaude ou trop froide perturbe votre rythme de sommeil. Envie de garder une chambre fraîche, même sans climatisation ? Ouvrez régulièrement vos fenêtres. Vous aérez ainsi suffisamment la pièce et la maintenez à la bonne température.

 

8) Levez-vous si vous ne pouvez pas dormir

Tourner et se retourner dans son lit n’a aucun sens. Vous n’arrivez pas à dormir ? Mieux vaut vous lever. Pensez à boire une tasse de lait chaud, à lire ou à écouter de la musique. Bref, détendez-vous ! Sortez toutefois de votre lit, car il est préférable que votre subconscient l’associe seulement au fait de dormir. Vous avez souvent des difficultés à trouver le sommeil ? Faites du sport deux à trois heures avant d’aller dormir. C’est le meilleur moyen de fatiguer votre corps sainement et naturellement, et de tomber plus vite dans les bras de Morphée.

 

9) Bannissez l’alcool, le café et le tabac

La caféine et la nicotine vous maintiennent éveillé. Évitez donc de boire une tasse de café ou de fumer une cigarette avant d’aller dormir. Votre corps a besoin de cinq heures pour éliminer la moitié de la caféine d’une tasse ! Laissez également l’alcool de côté. Un « dernier verre pour la route » vous permet, certes, de vous endormir plus vite, mais altère la qualité de votre sommeil. Privilégiez plutôt d’autres boissons qui ne troublent pas votre rythme de sommeil, comme une tisane ou du lait chaud.

 

10) Sachez que vous avez parfois besoin de moins de sommeil

Savez-vous que le sommeil et l’âge sont étroitement liés ? Plus vous vieillissez, moins vous avez besoin de sommeil. Les bébés dorment environ 16 heures alors qu’une nuit de 8 heures suffit à un adulte de 20 ans. Vous avez passé le cap de la cinquantaine ? 6 heures de sommeil par nuit vous suffisent. Ne vous faites donc pas de soucis si vous dormez moins : c’est parfaitement normal. Vous vous sentez toutefois fatigué au cours de la journée ? Une sieste peut faire des miracles. 30 minutes suffisent à recharger vos batteries. Ce petit somme réduit, en outre, la quantité d’hormones du stress et d’hormones inflammatoires dans votre sang.

Médicament homéopathique.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
Pas d’usage prolongé sans avis médical.
Lisez attentivement la notice.